ADEMA : NE LACHONS RIEN !
Ça ne surprendra personne : la crise sanitaire et les décisions successives des pouvoirs publics pour la contenir (suspension des activités en octobre, deuxième confinement en novembre) ont fortement perturbé la bonne marche des associations de notre cité.
 
L’Adema n’a donc pas été épargnée, elle non plus. Et pourtant…. Le début d’année avait bien commencé, les activités ayant repris leur cours normal dès le mois de septembre. Nous avions prévu la tenue de notre arbre de Noël le 12 décembre à la salle du Reflet. Il a finalement été annulé pour les raisons sanitaires déjà évoquées.
 
Cependant, nous avons, tout comme au printemps dernier, voulu maintenir le lien avec nos adhérents autant que cela a été possible. Si certains ateliers ont été contraints de cesser leur activité, les cours individuels ont pu se dérouler à distance en Visio ou par Vidéo conférence comme pour les arts plastiques.
 
Garder le lien : on ne peut pas envisager l’après confinement sans les associations et notamment celles de la culture. Le rôle de l’Adema est de permettre l’accès à la culture au plus grand nombre. C’est dans son ADN. Nous aurons tous besoin de nous retrouver ensemble, de « refaire culture ensemble ». Alors oui, ne lâchons rien !
 
Enfin, il est encore possible, pour cette saison 2020-2021 de vous inscrire, même en cours d’année.
Nous avons de la place en percussions africaines, à la chorale, en théâtre ou à l’éveil musical. Il ne vous sera pas difficile de vous y intégrer, puisque quelques séances seulement ont été données. Il est encore tout-à-fait possible d’y trouver une place.
 
Pour ce faire, n’hésitez pas à joindre :
  • Le Directeur artistique Yan Corneau au 06 87 30 23 09,
  • Le Président Pierre Bayer au 06 24 92 79 29 ;
Pour tout renseignement, vous pouvez également consulter notre site mis à jour en cliquant sur le lien suivant : www.adematresses.fr
A bientôt !

Laisser un commentaire

six − 5 =